photo © Jeff Humbert 

Séverine Morfin est altiste, improvisatrice et compositrice. 

Pour la saison 2018-2019, elle est artiste résidente à la Dynamo de Pantin, lauréate Jazzmigration avec le trio Three Days of Forest, et l’artiste française invitée du festival RESET au Luxembourg pour une résidence de création et concerts.

Lire la bio complète

CONCERTS A VENIR

  • mardi 19 février 2019 - vendredi 22 février 2019   / Three days of ForestRésidence de création - Le Plan, Ris-Orangis

  • vendredi 15 mars 2019Chansons climatiques avec Jacques RebotierEspace des Arts, Scène nationale de Chalons-sur-Saône

  • mercredi 20 mars 2019L'amour sorcier avec Jean-Marie MachadoThéâtre des quatre saisons, Gradignan

  • jeudi 21 mars 2019La Grande Table avec Joce MiennielL'Atelier du Plateau, Paris

  • mardi 9 avril 2019L'amour sorcier avec Jean-Marie MachadoCentre des Bords de Marne, Le Perreux sur Marne

  • mercredi 10 avril 2019Three days of ForestThéâtre des Quatre Saisons, Gradignan

  • jeudi 11 avril 2019Biennal de danse du Val de Marne – L'amour sorcier avec Jean-Marie MachadoLe POC, Alfortville

  • vendredi 12 avril 2019Three days of ForestScène nationale d'Orléans

  • samedi 13 avril 2019L'amour sorcier avec Jean-Marie MachadoThéâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France

Voir tous les concerts à venir

PROJETS

Three Days of Forest

trio avec Florian Satche et Angela Flao

Partir en ballade avec Rita Dove et Gwendolyn Brooks. Outillage Lo-fi pour trio tout terrain. Horizon sauvage. Folk avant la tempête. Goûter le souffle qui balaye forêts, plaines, roches et canyons. Humer la brise qui grandit au loin. Sentir le frémissement des feuilles qui grandit en nous. Fredonner ce fourmillement intérieur. Laisser vibrer les mots au creux de notre écorce. Se gonfler d’un air leste. Contempler la grâce. Ou déployer sa foudre. Et laisser déborder la pulse. Three days of Forest ?

En savoir plus

Three Days Of Forest est lauréat Jazz Migration 2018, soutenu par la DRAC Ile-de-France, l’Atelier du Plateau et Le Plan

Chorèmes

solo

Séverine Morfin n’hésite pas à déconstruire son territoire sonore pour invoquer des équilibres précaires et trouver une forme d’harmonie apaisée. L’alto prend sa parole et ouvre un inlassable dialogue avec les voix de la révolte et de la ferveur.

IO 467

théâtre musical avec Violaine Schwartz

Le texte donne la parole à Io, princesse d’Argos, violée par Zeus, transformée en génisse blanche, puis pourchassée par un taon, dont le sort rappelle celui des migrants dans l’Union européenne‚ chassés de partout. Ici, elle devient tour à tour BIO, qui vient du Kosovar. DIO, qui a traversé le désert. VIO, qui a payé 8000 euros son voyage jusqu’au centre de rétention du Mesnil-Amelot. ZIO, en rade à Calais. Et parfois, elle n’a même plus de nom. Ou alors, elle ne s’en souvient plus. Elle n’est plus qu’un numéro. Numéro 467 ? T’es là ?

Rise Up
femmes de la beat generation

Une performance poétique et musicale inspirée du ”Spoken Words“, qui mêle l’incarnation du texte poétique aux compositions et improvisations musicales. Une rencontre entre le corps imaginatif de l’actrice, l’engagement de la musicienne et la chair textuelle des poèmes, qui offrent des univers forts de sens et de sensations. 

Les voix du fantôme

Le spectacle fait dialoguer une création musicale originale et des films inédits du cinéma primitif. Un trio aux influences jazz et pop, constitué d’un piano wurlitzer, d’un alto et d’une batterie, propose une palette sonore audacieuse et singulière.

La musique laisse transparaître toute la modernité de ces films pour rencontrer le public d’aujourd’hui. Des voix, des illusions, des explosions sonores composent ce spectacle troublant. Les fantômes sortent de l’écran, une expérience unique.

ALTO : Séverine Morfin – WURLITZER-VOIX : Lili Ster – BATTERIE : Jp Molina