BIO

photo © Jeff Humbert

Séverine Morfin affectionne les dialogues féconds : écriture et improvisation, musique concrète et jazz, rock et exploration électro-acoustique, poésie contemporaine et chanson.

Elle est actuellement en tournée avec plusieurs de ses projets : le trio THREE DAYS OF FOREST avec Angela Flao et Blanche Lafuente, lauréat Jazzmigration 2018, le quartet MAD MAPLE (Elodie Pasquier clarinettes, Guillaume Magne guitare, Céline Grangey bandes sonores) et le quartet SIMONE, lauréat Occijazz, avec Sophie Bernado, Tatiana Paris et Mathieu Penot.

Elle est en résidence au Théâtre de Vanves, au Comptoir à Fontenay, a été accueillie à l’Atelier du Plateau, à La Dynamo, au Petit Faucheux, au Plan à Ris Orangis et au festival RESET (Luxembourg). Elle est lauréate de la Fondation Royaumont en tant que compositrice (2018).

Éclectique, elle collabore avec des musiciens.nes d’horizons différents, de “Fred Pallem et Le Sacre du Tympan” au Tentet de Joëlle Léandre, de l’orchestre Danzas de Jean-Marie Machado au quintet de Piers Faccini… On l’a vue participer au Tubafest d’Andy Emler, à la Grande table de Joce Mienniel, aux Comédies musicales de Thomas de Pourquery, à l’ONJ Rituels,…

Formée à l’alto classique et au Jazz à Paris, elle est titulaire d’une maîtrise d’Histoire contemporaine à la Sorbonne et d’un Master 2 de Musicologie. Elle collabore avec le poète Jacques Rebotier pour la création “Chansons Climatiques et Sentimentales”, avec l’écrivaine Violaine Schwarzt pour ‘IO467’ et compose la musique de deux spectacles chorégraphiques de Joana Schweizer, Passionnément et Vite Fait Bien Fait et du ciné-concert Les Voix du Fantôme.

Elle est directrice artistique de la compagnie gArden depuis 2017.